Thursday, July 13, 2006

Letter to MP

It is done! I wrote about Darfur. Here's is what I sent him (with a few CCs)

I gotta watch the video of the conference myself:
http://migs.concordia.ca/CanadaandDarfurConference.htm

Irwin Cotler
Chambre des communes
OTTAWA (Ontario)
Canada
K1A 0A6
CC: Mr. Harper, Mr. MacKay, M. O'Connor, Mr. Duceppe, Mr. Layton, Mr. Dallaire
Date: 11 Juillet 2006
Sujet: Appel à l'action face au Darfour et à la mise en place d'une politique claire d'action internationale.
Monsieur,
Je suis un simple citoyen vivant dans la circonscription de Mont-Royal, et je vous écris en réponse aux nouvelles que je vois concernant le Darfour. De plus, une réflection personnelle me laisse l'impression que le Canada est en train de renier ses valeurs fondamentales dans sa politique étrangère actuelle. J'espère que la courte exposition de la situation et de mon analyse, dans cette lettre, stimulera votre action parlementaire. De plus, j'amène des suggestions qui me semblent concrètes
C'est avec horreur que j'ai lu que mon gouvernement avait refusé de supporter une motion condamnant l'état d'Israël dans sa politique punitive face à la population palestinienne. Cela me semble en contraste direct avec plusieurs valeurs bien canadiennes et plus précisément la compassion.
Avec réflection, je me demande si notre gouvernement a précisé quelle était l'idéologie qu'il allait employer dans nos relations internationales, et si cette idéologie était en phase avec les valeurs de notre société. Hors, il me semble voir une idéologie quasi-guerrière qui n'a rien en commun avec les désirs de mes compatriotes et moi-même. J'ai la certitude que les Canadiennes et Canadiens sont d'un fort altruisme quand stimulés par la souffrance et l'horreur. Les réactions de la population lors de crises du passé ont bien démontré une solidarité autant locale qu'internationale.
En tant que député de l'opposition, j'aimerais que vous questionnez ce gouvernement sur ses réelles valeurs quant à son action à l'international. Le Canada sera-t-il à l'avenir une nation défendant sans relâche les droits humains, sans discrimination quant à l'origine, la race et la couleur de peau de ceux qui sont opprimés?
Je vous prie de faire pression pour des actions concrètes sur un dossier qui représente malheureusement trop bien l'indifférence occidentale: le Darfour. Comme vous le savez sûrement vous-même, les actes montrent un réel génocide, mettant en vedette une population déportée, massacrée, pillée et violée au vu et au su de la communauté internationale, avec la collaboration directe du gouvernement local. Les troupes de l'Union Africaine, selon des observateurs indépendants, sont incapables d'avoir un impact réel sur le terrain.
Nous sommes moralement obligés d'agir, et ce ne sont pas les quelques dollars offerts précédemment qui arrêteront les milices de tuer.
Il sagit bel et bien d'un 2e Rwanda, malgré que la communauté internationale a juré de ne jamais laisser un 2e se produire. Advenant que vous ne soyez pas familier avec l'horreur de la chose je vous encourage de lire le livre de Mr. Dallaire ou de discuter avec ce dernier. Quant au Darfour, les pages du site web de CBC vous donneront un portrait assez juste de la situation, bien que je vous encourage à consulter les témoignages des observateurs sur le terrain.
(footnote: L'Université Concordia a organisé une conférence sur le sujet. Voici un lien avec les informations:
http://migs.concordia.ca/CanadaandDarfurConference.htm)
Je vous suggère, monsieur, des idées pratiques à suggérer à nos gouvernants:
Appel aux soldats des forces régulières et des réservistes volontaires à servir à une mission de stabilisation.
Leadership au sein des Nations Unies pour obtenir des sanctions exemplaires contre le gouvernement Soudanais pour sa complicité
Leadership aux Nations Unies pour l'établissement et le déploiement d'une force de stabilisation déployée à l'intérieur d'un mois. Si la communauté internationale a su réagir en un instant pour la première guerre du golfe, elle est toujours capable d'agir rapidement et efficacement aujourd'hui.
Considérant les antécédents de ce genre de mission, passer par l'OTAN si le processus est bloqué à l'ONU. Peut-être cela donnera une leçon en efficacité à cette organisation reconnue pour sa lenteur à décider quoi que ce soit.
Restructuration de l'armée afin d'établir un Corps de Paix et Stabilité, spécialisé dans ce type de mission. Cela règlerait le problème d'image associé à l'affirmation que nos troupes sont étirées à l'extrême, puisque les troupes pouvant être facilement déployées seraient visiblement comptabilisées.
Adoption d'une politique d'adoption d'un État. L'idée n'étant pas courante, je vous l'explique ici: plutôt que de séparer l'aide aux pays en voie de développement en de petits morceaux qui n'ont pas toujours de l'impact localement (ex: les sacs de nourriture de l'ONU vendus au marché au lieu d'être distribués), je propose un partenariat avec une nation précise. Cette dernière reçevrait la part du lion de l'aide internationale, mais surtout quant à des contributions en nature: juges, policiers, médecins, infirmiers, ingénieurs, enseignants, experts en agriculture et développement durable, économistes, etc. L'objectif étant simple et bien défini: édifier une nation sur tous les points critiques: éducation, infrastructure, économie, droit et intégrité à l'intérieur d'une génération. Une telle aide servirait les besoins les plus immédiats (santé, nourriture) tout en gardant une vision à long terme. Plus l'action étant concentrée, plus tangibles seront les fruits. Le résultat serait une nation forte, apte à aider celles de sa région moins bien nanties. Une telle politique, une fois la paix et l'ordre rétabli, pourrait être appliquée avec la région du Darfour (à défaut de s'occuper du Soudan au complet... il ne faudrait pas non plus récompenser un gouvernement désirant la mort de son peuple)
En résumé, monsieur, je vous appelle à défendre l'idéal Canadien de la solidarité et du la défense des droits humains fondamentaux. Prenez le taureau du Darfour pour les cornes et démontrez au monde que chaque vie humaine est précieuse! Nous sommes capables, en tant que nation, d'avoir un impact énorme sur le monde.
Des grands hommes nous y dirigèrent dans le passé, il nous faut maintenant de grands hommes pour le faire pour l'avenir. Faisons-le!
Sincèrement vôtre,
Marc-André Laverdière

No comments:

Post a Comment