Wednesday, December 15, 2004

Montres, Tchoukball, Escalade, vous voulez plus Suisse que ça?

Alors là, je vous ai fait un weekend bien Suisse.

Samedi, je suis allé à la vente annuelle d'un horloger Genèvois. Dimanche, ce fut un tournoi de Tchoukball, suivi du culte et du défilé de l'Escalade.

Ensuite, je vous parlerai de ma semaine :)

En passant, j'ai rajouté quelques photos sur Munich. Profitez-en ;)

Samedi.
J'ai pris le bus pour aller chez Charriol, qui faisait sa vente annuelle. Cet horloger vend aussi pas mal de produits de luxe (comme tout bon horloger Genèvois, je dirais). J'ai vu des super-montres valant environ 1800 CHF vendues à 300 CHF! Quant à moi, j'ai choisi une montre à mouvement mécanique (pas du quartz... que de la mécanique) qui était vraiment super belle. J'ai des petits problèmes avec, j'imagine qu'ils seront réglés assez vite quand je la ramènerai au service après-vente.
Evidemment, j'ai regardé les ceintures, bagues, sacs à main, etc. C'était un peu cher, même à rabais, pour faire des cadeaux :( Rien de tel qu'une ceinture à 50 francs pour avoir l'air d'un riche... surtout quand le complet est fermé ;)
Il y avait un peu d'attente pour l'horloger, mais rien de tragique. Ce dernier m'a montré comment remonter la montre, et il m'a enlevé un maillon aussi, car le bracelet était trop grand.
Dimanche.
Le gros de la journée, c'était le tournoi de Tchoukball de Genève. J'y étais jusqu'à environ 14h30. Pour ceux qui me demandent toujours c'est quoi le Tchoukball, voici une petite référence: http://www.tchoukball.ch/index.php?menuselection=2
C'était bien. Il y avait même un équipe d'Autriche au tournoi.
J'étais dans l'équipe "Satellite" (nom du bar de l'EPFL), avec le maillot aux couleurs de Lausanne. J'ai dû jouer environ 5 matchs.
Le niveau est parfois assez haut, avec l'intensité que ça donne. Dès le début, j'avais une douleur au genou gauche (encore et toujours celui-là) et j'ai joué tout le long quand même, mais en régime ralenti. Ce n'était pas moi qui traversais le terrain à toute vitesse pour aller en 2e défense! Je n'attaquais pas trop, faisant surtout des passes, etc.
Durant la pause du lunch, il y a eu la traditionnelle brisée de la marmite de l'Escalade. Ce sont les Autrichiens qui l'ont faite, et ils n'ont pas fait semblant. Les marmites de chocholat étaient en de bien petits morceaux...
Vous pouvez voir un avant/après:
Avant
t_IMG_1328.jpg
Après
t_IMG_1269.jpg
Tout ce sport m'a effectivement épuisé! Ah comme je suis un grand athlète :(
Par après, je suis allé au culte de l'église. La prèche sur Romains 6 était vraiment solide. Je crois qu'il est impossible de lire Romains 6 et de ne pas ressentir qu'il faut un engagement de soi total...
À la fin, les enfants nous ont fait un petit spectacle de Noël qui était bien joué. Tous ont bien ri.
Par après, en attendant le défilé de l'Escalade, nous sommes allés dans un café boire un chocolat chaud et manger une galette. Une fois l'heure, nous sommes allés au défilé.
Donc, qu'est ce que cette "Escalade"? C'est la célébration de la victoire de Genève, le 12 décembre 1602, sur les troupes du Duc de Savoie, qui attaquait la ville (et qui escaladait les murs avec des échelles). Fait cocace: la mère Royaume, une bonne dame de Genève, voyant que des soldats montaient le mur avec un échelle près de sa fenêtre, pris l'initiative de balancer sa marmite remplie de potate sur la tête d'un soldat savoyard... d'où la tradition des marmites pendant la fête de l'Escalade.
Le défilé est impressionant: costumes d'époque, chevaux, porte-torches, musiciens, etc. Le plus gros défilé historique en Europe. Je n'ai pas de bonnes photos, malheureusement, le flash de ma caméra n'ayant pas fourni le niveau de performance attendu :(
Mais, vous pouvez toujours voir par vous-mêmes: http://www.compagniede1602.ch/
De retour chez moi, j'étais épuisé par tout ça, mais je n'ai presque pas dormi de la nuit.
Lundi fut une journée très bénie pour moi. Malgré mon manque de sommeil, j'ai pu faire le gros de ce que je voulais faire et nous avons ratrappé le retard dans nos laboratoires de Systèmes Embarqués Temps Réel. Encore mieux, les profs ont réussi à faire marcher le système d'exploitation eCos sur la plateforme, et nous avons lâché un peu le hardware bas niveau pour faire du vrai C. Il est même possible d'utiliser les APIs POSIX sur cette plateforme, et il y a des chances qu'on décide d'aller dans cette direction.
En soirée, je suis allé chez l'anniversaire d'une amie à Genève. Il y avait trop de nourriture, même pour moi ;) Nous avons regardé des dessins animés russes de sa jeunesse, un peu un Tom & Jerry version communiste, avec un loup et un lièvre. J'ai bien ri.

No comments:

Post a Comment