Wednesday, June 30, 2004

Examens... deux de 5 :)

Et oui, j'ai complété deux examens déja :)

Aussi, commentaire sur les élections et les défusions.

Hier, c'était Systèmes Répartis. Examen de 3 heures.
Il fallait détailler un algorithme, en expliquer quelques uns, faire des preuves, etc.
Aujourdh'ui, Infographie, 2 heures. C'était abusif de faire ça en 2 heures. On avait droit aux notes, mais peu de temps pour répondre. Le bout de code en OpenGL à écrire était assez long, et on avait à multiplier quelques matrices (ce que je trouve assez poche à demander comme question).
Il fallait définir quelques notions en moins de 25 mots, et expliquer comment implémenter le mouvement des lèvres d'un personnage quand il dit le mot "Poly" en moins de 150.
Enfin, ce genre de trucs. Je suis content que ça soit fait. Dans le premier cas, j'ai un bon bonus pour les travaux durant la session, et on a eu une bonne note pour le projet d'infographie qui vaut 40% de la note finale. Je suis en confiance. Halléluia!
Comme vous le savez, je prie avant mes examens. Je suis beaucoup plus calme durant l'examen et j'ai des flash pour répondre qui aident beaucoup :) Je sais que je suis béni de bonnes facultés (si j'ai survécu jusqu'à date à l'université, c'est sûrement que j'en ai une ou deux...), mais je crois que ma capacité de mémorisation et de logique n'est pas suffisante par elle seule pour ce que j'ai pu accomplir dans ces deux derniers examens. J'en donne le crédit à Dieu :)
Il me reste un exam le 5, un le 9 et un le 14. Tous sont des examens oraux.
Quant aux élections, je suis assez satisfait du résultat. Bien qu'un gouvernement minoritaire peut amener une instabilité faisant peur aux investisseurs, je crois que d'avoir les Libéraux suppliant un groupe ou l'autre d'avoir leur support sera bon pour notre démocracie. J'espère juste que cela ne paralisera pas le parlement non plus.
Le Bloc est très fort aux Québec et a les nombres pour faire un "make or break" dans la chambre des communes. Je crois que certains dossiers qui préocupent les provinces (et certaines faveurs pour le Québect) risquent de mieux passer. Le discour de Duceppe m'a surpris, car il a pas mal parlé de souveraineté, alors que ce n'était pas trop un sujet dans la campagne...
Je crois qu'îl a eu raison de dire que les québécois étaient trop fiers pour se faire acheter... la répercusion du scandale des commandites a dû se faire sentir très fort, beaucoup plus qu'en Ontario...
En Suisse, on a des coalitions quasi-forcées. Les politiques sont généralements assez balancées, mais le défaut c'est que les choses n'évoluent pas trop vite...
J'ai pu voter par la poste. Il faut envoyer un formulaire à Elections Canada. Ils envoient ensuite une trousse. Il faut écrire le nom du candidat sur le bulletin, le mettre dans une première enveloppe, puis dans une deuxièmme, puis dans une troisièmme pour poster le tout ...
Je ne dis pas pour qui j'ai voté, mais ceux qui me connaissent...
Pour ce qui est d'un autre ordre d'idée, je suis déçu des défusions à Montréal. On se retrouve de nouveau avec la barrière linguistique et financière... Baie d'urfé, Mont Royal, Westmount, etc.
J'espère que cela ne relancera pas des vieux sentiments qui empêcheront la bonne entente de tous au Québec.

Friday, June 25, 2004

Manella...

Mon coloc, pour nous faire rire, à acheté du Manella citron (liquide à vaiselle)


Si vous ne comprenez pas la joke, c'est que vous connaissez mal votre québécois ;)
Manella = m'nent d'né là = à un moment donné (là) :P

En général, j'étudie mon examen de systèmes embarqués et d'infographie. Ce sont deux examens en début de semaine prochaine. Systèmes répartis le 29, infographie le 30.

Ensuite, ce sera astrophysique le 5, systèmes embarqués le 9, et management de l'informatique le 14.

Mardi, j'ai passé un peu de temps à Genève et j'ai regardé la fin du match de soccer italie-bulgarie. Les italiens ont gagnés,mais ne se sont pas qualifiés pour le reste du tournoi eurofoot.
Il n'y a pas une soirée où on n'entend pas des klaxons de célébration à cause de la victoire de telle ou telle équipe...
L'équipe Suisse s'est faite mangée au début du tournoi. Donc, ils sont éliminés.

J'ai eu quelques bonnes conversations téléphoniques, en particulier avec un frère de Zürich. J'essaie de garder un certain équilibre de vie (et surtout de foi) dans mes études, ce qui fait que je suis pas aussi en avance que je le voudrais. Faut dire que je suis pas super motivé non plus.

En parallèle, je m'occupe de mon stage à Paris. Se trouver un logement est un schni total (schni: désordre, +- synonime de bordel). Je suis déçu que personne de l'église de Paris ne m'ouvre ses portes (surtout que c'est pas comme si je vivrais de leur charité non plus).
La bureaucracie française est douloureuse et cause une tonne de préocupations. Enfin, j'ai la confirmation qu'aucun visa ne m'est nécessaire.

Je prendrai le temps de réserver mes billets d'avion ce dimanche.

Thursday, June 17, 2004

Whohoooooooo

Rendu du projet d'infographie aujourdh'ui :)

Le mot d'ordre est: Hallelujah!
J'étais tellement stressé avant le rendu, que j'ai demandé à des amis de prier avec moi un peu avant. De retour dans le lab, j'ai continué de prier et je me sentais plus ou moin zen. Le correcteur est venu directement nous évaluer... il tenait à ce qu'on passe au début... et il posait pas mal de questions difficiles.
Il a fallu expliquer notre algorithmie pour le suivi de terrain, pour le mouvement du robot, etc. etc. etc. Il a été assez exigeant dans les explications.
Il ne reste plus qu'à uploader le code avec un petit rapport rapide, ce que je ferai demain matin.
Je suis content que c'est fait, c'est un gros poids de moins sur mes épaules.
J'ai vu des gens qui jouent à Warcraft III: Frozen Throne, et ils m'ont montré où le jeu était caché. C'était les 3 heures de célébrations :)
Enfin, voici le screenshot:
screenshot_final.jpg

Whohoooooooo

Rendu du projet d'infographie aujourdh'ui :)

Le mot d'ordre est: Hallelujah!
J'étais tellement stressé avant le rendu, que j'ai demandé à des amis de prier avec moi un peu avant. De retour dans le lab, j'ai continué de prier et je me sentais plus ou moin zen. Le correcteur est venu directement nous évaluer... il tenait à ce qu'on passe au début... et il posait pas mal de questions difficiles.
Il a fallu expliquer notre algorithmie pour le suivi de terrain, pour le mouvement du robot, etc. etc. etc. Il a été assez exigeant dans les explications.
Il ne reste plus qu'à uploader le code avec un petit rapport rapide, ce que je ferai demain matin.
Je suis content que c'est fait, c'est un gros poids de moins sur mes épaules.
J'ai vu des gens qui jouent à Warcraft III: Frozen Throne, et ils m'ont montré où le jeu était caché. C'était les 3 heures de célébrations :)
Enfin, voici le screenshot:
screenshot_final.jpg

Whohoooooooo

Rendu du projet d'infographie aujourdh'ui :)

Le mot d'ordre est: Hallelujah!
J'étais tellement stressé avant le rendu, que j'ai demandé à des amis de prier avec moi un peu avant. De retour dans le lab, j'ai continué de prier et je me sentais plus ou moin zen. Le correcteur est venu directement nous évaluer... il tenait à ce qu'on passe au début... et il posait pas mal de questions difficiles.
Il a fallu expliquer notre algorithmie pour le suivi de terrain, pour le mouvement du robot, etc. etc. etc. Il a été assez exigeant dans les explications.
Il ne reste plus qu'à uploader le code avec un petit rapport rapide, ce que je ferai demain matin.
Je suis content que c'est fait, c'est un gros poids de moins sur mes épaules.
J'ai vu des gens qui jouent à Warcraft III: Frozen Throne, et ils m'ont montré où le jeu était caché. C'était les 3 heures de célébrations :)
Enfin, voici le screenshot:
screenshot_final.jpg

Tuesday, June 15, 2004

Uppppp... and down... and Up

Semaine avec pas mal de hauts et de bas depuis mercredi dernier.



Jeudi et vendredi furent pas mal consacrées au projet d'inforgraphie, et je faisais que très peu de progrès.
Spirituellement, j'étais à terre... j'en étais rendu à me sentir écoeuré de l'école... j'avais même réinstallé un petit jeu sur mon ordinateur (que j'ai enlevé dimanche).
Samedi, tout est bien allé dans la programmation. J'ai pu trouver le bug assez rapidement et finir l'implementation du code qui permet au robot de suivre le terrain.
J'étais en retard pour prendre le métro, et j'ai sauté dedans sans billet. J'ai été contrôlé au Flon et ça m'a couté 80 CHF... ouch :'( Une autre bonne lesson de la vie.
J'étais colérique à fond, et je croyais que j'allais manquer mon train. Il a tout fallu pour contenir cette colère (pas mal de prière). Alors que je courrais pour aller à la gare, je priais que le train parte en retard. Il est effectivement parti en retard de 2 minutes, me laissant le temps d'acheter mon billet et de sauter dedans :)
Dans le trajet pour Lucens, je priais pour retrouver ma bonne humeur, ce qui a bien marché.
On a fait un BBQ chez une des soeurs là-bas. J'ai (trop) bien mangé. On a joué au volleyball un petit peu. J'y ai passé l'après-midi. J'ai eu une longue discussion avec un frère sur le monde académique (j'en profite pendant qu'il est là).
Dimanche, je suis allé à Genève pour aller au culte du dimanche, comme d'habitude. Je suis rentré tout de suite après :( Avec les enfants et les autres petits trucs, on n'a pas toujours l'opportunité de bonnes discussions. Point bas spirituellement ce jour-là pour moi.
Lundi, programmation. Je suis allé à une conférence sur la physique quantique et le postmodernisme, puis au HEC pour le dernier cours. Le prof nous a offert un verre. J'ai fait pas mal de progrès pour le projet :)

Thursday, June 10, 2004

He scooooooooooores!!!

Marqué un point et complété deux arrêts dans un match amical Dorigny-Fribourg hier.

J'ai joué au Tchoukball pour l'équipe de Lausanne/Dorigny hier. Dorigny, c'est la petite commune où est situé le centre sportif. En réalité, c'est l'équipe "B" du club de Lausanne :) .
C'était un match amical Dorigny-Fribourg. J'ai joué dans le dernier tiers. On a décidé de faire une prolongation (pour le plaisir) et j'ai compté un point :)
L'uniforme de l'équipe est bleu royal foncé avec du jaune et me fait très bien. Pas de photo de moi en uniforme, malheureusement.
À part de ça, j'ai été à un potlach organisé par les GBEU. J'ai pu jaser un peu. Bien que le parler québécois soit un sujet de conversation spontané, je suis un peu tanné que ça revienne aussi souvent. Les romands aiment bien notre accent chanté. Il faut juste réorienter les conversations, histoire de parler d'autre chose :)

Saturday, June 5, 2004

Semaine fatiguante

Pas grand-chose à dire...
Revenu tard lundi.
J'étais à Genève (et suis revenu tard) mardi.
Je guérissais une ampoule mercredi.
Vivapoly jeudi, je me suis couché tard.
Passé du temps avec une soeur qui a tourné surprennament (et me suis couché tard) vendredi...
Il est pratiquement 11h... quelque chose me dit que je vais me coucher pas trop tôt aujourdh'ui non plus...

Ce qui était vraiment intéressant c'est jeudi. Vivapoly est la grosse fête, organisée par toutes les associations étudiantes du campus. J'étais au stand des GBEU, qui servait des gaufres gratuitement. Questionnaire à la main, je sondais le terrain au niveau de l'attitude des gens face au christianisme, et les croyances qu'ils peuvent avoir. J'ai dû travailler fort sur mon écoute, moi qui aime parler :)
J'ai eu des bonnes et des moins bonnes discussions. Au total, j'ai été debout au stand de 17h00 à 19h30 et de 20h30 à 23h30. J'ai aussi aidé à démonter le tout.
Les autres stands étaient plus ou moins intéressants. Beaucoup n'étaient que de festoyer, et donc peu inspirants pour moi.
Néanmoins, j'ai espoir que les discussions que nous avons eues ce soir-là n'auront pas été pour rien. Peut-être verrais-je de ces gens chercher Dieu avant la fin de l'année... peut-être avant mon départ, qui sait?
J'ai fait du progrès dans le projet d'infographie. Les caméras marchent de nouveau comme il le faut, et le terrain est texturé. J'ai réfléchit à la logique de détection de collisions et j'ai décidé d'utiliser un ensemble de sphères comme volume englobant pour le robot. C'est vraiment là l'option la plus simple, bien qu'impécise. J'ai perdu du temps à modéliser avec une ellipsoïde, mais ça devient désagréable quand il faut faire une rotation sur x, y, et/ou z en prime.
La détection de collision avec le terrain sera une autre paire de manches... dirais-je un méchange paire de manches. Mon terrain est rendu à partir d'un modèle. C'est très bien quand on veut faire quelque chose de mignon... mais une autre quand on veut faire du calcul à haute performance à partir des données...
Vendredi, j'ai passé du temps avec une soeur de Genève. Nous avons jasé de choses de compréhension au niveau de la foi. Un couple à la table à coté nous a interrompu et voulait parler de Dieu, on en a profité :)
Ce samedi, j'ai essayé de faire marcher un micro sur MSN pour parler avec mes parents, sans succès. Pourtant on dirait pas que mon ordinateur est derrière un NAT. C'est plutôt bizarre. Ça marchait bien avec mon coloc pourtant. Faudra tester et troubleshooter.

Tuesday, June 1, 2004

Vézelay

Fin de semaine de retraire spirituelle en France...

Le tout était organisé par l'aumonerie de l'école.

On est allé à la basilique de Vézelay, puis à l'abbaye de Fontenay.

Jour 1: Se rendre
Départ à 9h du mat à Lausanne, en TGV. On s'est rendus à Dijon, puis avons pris le TER pour Montbard, puis le bus jusqu'à Avallon.
De là, nous avons marché environ 18-19 km jusqu'à Vézelay. Le début de la marche est dans la forêt avec un sentier plus ou moins accidenté qui était dur pour les pieds...
Le reste était des sentiers de forêt plus raisonnables et quelques bouts dans les villages en route.
Nous sommes arrivé à environ 20h30 là-bas, une marche de plus de 6 heures.
Après s'être installé à la maison de Béthanie, nous sommes allés à la vigile. Nous avions une chandelle dans les mains, et presque tout l'office était chanté.
Il a falu filer en douce, pour aller manger dans une crèperie, car nous n'avions pas soupé. J'ai mangé une galette bourguignone qui était très bonne. C'est une crèpe en farine de sarrasin avec du jambon, des oeufs et quelques autres choses.
Je me suis couché crevé, mais mon esprit était pas au repos.
Jour 2: Célébrer
Ils ne m'ont pas réveillé d'avance, ce qui a fait que j'ai manqué les Laudes à 8:00. Nous avons déjeuné puis ils sont allés à la messe (sauf une qui est allée dans un musée). De mon coté, j'ai mangé le pain et le vin dans une petite chapelle un peu trop touristique à mon goût. J'étais frustré et je me suis assis sous un arbre pour chanter, jusqu'à ce qu'une autre bordée de touristes passe...
J'ai marché jusqu'à l'autre bout de la ville pour avoir un petit coin tranquille, avec une voiture qui passait une fois de temps en temps.
La cathédrale:
resized-106_0608.jpg
Nous avons pris un repas au bord d'un champ, en faisait un détour de la route de Compostelle:
resized-106_0696.jpg
Après le repas, nous avons fait quelques achats et on s'est rendu dans la basilique pour une visite guidée.
resized-106_0699.jpg
La guide amenait les thèmes spirituels d'une manière abordable sur tous. J'ai surtout retenu les sculptures du veau d'or et de David contre le lion.
Le portail d'entrée:
resized-107_0701.jpg
Pendant la révolution française, les gens ont débarqués dans la basilique et on lapidés les murs et les sculptures. Jésus en a perdu une main. Jean-Baptiste est pratiquement impossible à reconaître... Le dommage, par contre, s'est arrêté à ce niveau-là, les révolutionnaires n'ayant pas entré dans la basilique en tant que tel.
L'ouverture graduelle des portes:
resized-107_0702.jpg
resized-107_0704.jpg
resized-107_0705.jpg
La cathédrale est vouée au culte de Marie-Madeleine, avec ses "reliques" dans la crypte. Ces fameuses reliques sont au coeur d'une bataille pour les dons entre différents lieux de pélerinage dans l'histoire. Le coeur est gothique et le reste est de style romand. Aucun vitrail ne distrait, et la décoration se limite surtout au chapiteaux des colonnes, les portails et quelques statues dans le déambuloire.
L'archange Michel qui triomphe de Satan, montré ici avec la tête du basilique, monstre mythologique qui pétrifait du regard:
resized-107_0706.jpg
La générosité qui pointe du doigt l'avarice. L'expression faciale est vraiment marquante. Les sculpteurs ont su animer les personnages d'une manière marquante.
resized-107_0707.jpg
La crypte. Je n'ai pas pris des photos des reliques, car il y a trop de monde qui s'y jètent...
resized-107_0708.jpg
Les lions qui écrasent un homme... symbolisme du péché qui écrase et ensevelit l'homme:
resized-107_0719.jpg
David qui affronte le lion. Le petit berger est étrangement serein. Fait surprenant, il tient la gueule du lion overte avec ses mains, un peu comme un mords de cheval.
resized-107_0721.jpg
On voit ici la déshumanisation du pécheur. À droite on voit une femme rendue aveugle par le péché, dénudée, et proie pour le serpent.
resized-107_0722.jpg
Il moullait à ciaux pas mal tout l'après-midi.
Après la visite, nous sommes rentrés nous préparé, et nous avons pris le taxi pour retourner à Montbard, notre bus ayant été annulé la veille aparamment.
Rendus à Montbard, nous nous sommes installés à l'hôtel de la Sirène et sommes allés manger au Voltaire. La bouffe était simple et pas chère
Jour 3: Fontenay
Nous avons marché de Montbard à Fontenay pour aller à l'abbaye. Il y avait environ 300 frères sisterciens qui y vivaient pendant un temps. Après la révolution, les édifices étaient utilisés pour de la papeterie.
Les frères là-bas faisaient de la recherche, en autres, sur la pisciculture et l'hydrologie. Ils ont inventés le marteau de forge actionné par l'hydraulique.
Il y avait une ségrégation entre les nobles (qui faisaient de la recherche, de la transcription, du tissage, etc.) et les paysans, qui travaillaient aux champs.
On vivait en vase pratiquement clos face au reste du monde, dans des conditions assez horribles, selon la règle de St. Benoit, qui réglementait l'organisation de l'abbaye autant au niveau des rôles, de la géographie que de la vie courante. L'espérance de vie d'un moine était d'environ 30 à 35 ans, pas mal moins que la normale de l'époque.
Le sentier dans la forêt:
resized-107_0728.jpg
La porte d'entrée de l'abaye:
resized-107_0729.jpg
Le frère portier était un des trois qui avaient droit de contact avec le monde extérieur. Seulement l'abbé, le portier et un autre frère pouvaient sortir du vase clos de leur groupe respectif.
On voit les forges au fond:
resized-107_0730.jpg
Quand un seigneur local passait pour chasser, il laissait ses chiens à un endroit bien choisi:
resized-107_0749.jpg
Le pigeonnier, l'église et la boulangerie:
resized-107_0750.jpg
En échange du droit de chasse sur les terrains de l'abbaye, les seigneurs du coin ont donné à l'abbé le droit de justice et le droit de pigeon. Il y avait plus d'un millier de pigeons dans ce pigeonnier.
La boulangerie servait principalement à nourrir les voyageurs et pélerins qui passaient. Il est à noter que les étrangers à la communauté ne pouvaient en aucun cas se mélanger aux frères (sauf pour le portier et l'abbé). Il y a donc une église pour les frères et une église pour les voyageurs.
L'eau est très présente sur le site, puisque la puissance hydraulique était un élément central de l'abbaye. On peut supposer que les fontaines ne sont pas d'époque...
resized-107_0732.jpg
resized-107_0734.jpg
On voit ici la conduite forcée qui alimentait la forge:
resized-107_0736.jpg
Une porte en fer forgée. Le travail de fer forgé fait à l'abbaye était impressionant. J'ai vu une malle avec un mécanisme très complexe, des portes, etc.
resized-107_0738.jpg
Reproduction de la forge d'époque. Il est à noter que le marteau et le soufflet était actionnés hydrauliquement.
resized-107_0739.jpg
Cette salle était le lieu de rencontre des frères de coeurs. On pouvait y parler un peu le matin. C'était le seul moment où la parole était permise. On y lisait des lettres, partageait des résultats de recherche, confessait ses péchés, et aussi où un élisait l'abbé.
resized-107_0741.jpg
La salle de travail des frères de coeur. On y faisait de la recherche, de la transcription, du filage, etc. Évidemment, plus on est proche des fenêtres, plus on transcrivait des choses importantes. Ceux qui faisaient du travail manuel étaient dans le fond, loin des fenêtres.
resized-107_0744.jpg
Les frères se rassemblaient dans leur chapelle le dimanche. Elle leur était réservée. Aucune couleur ni motif humain, si ce n'est que d'une statue de la vierge peinture. L'objectif était d'enlever tout ce qui pourrait être distrayant.
Fait à noter, c'est le seul moment où les frères travaillant dans les champs étaient avec les frères de coeur.
resized-107_0746.jpg
On a pris notre repas à une des sources qui nourrit l'étang, à quelques minutes de marche de l'abbaye.
resized-107_0751.jpg
Ça c'est de l'eau de roche!
Au retour, on passait pas un site de mines désafectées. Puisque tout est bouché, c'est sans intérêt. Par contre, j'aimais bien la forêt.
resized-107_0754.jpg
On pouvait voir l'orage s'en venir...
resized-107_0755.jpg
De retour à Montbard, on a été mouillés dans un gros orage. Mes chaussures en sont encore trempes.
La gare de Dijon:
resized-107_0757.jpg
Retour en TER jusqu'à Dijon, puis TGV jusqu'à Lausanne. J'ai beau sourire, j'étais fatigué. De plus, ce que la photo ne montre pas, c'est que j'étais nu pieds dans le train, histoire de pas trop souffir de mes godasses détrempées :)
resized-107_0760.jpg